NOTICE SOMMAIRE GENERALE
 

DE L'AVION DE CHASSE
 

CURTISS HAWK 75  A 1
 
 

(DESCRIPTION - MISE EN OEUVRE - FONCTIONNEMENT)

PERFORMANCES - REPARTITION DES CHARGES


 

SECTION I

 

INTRODUCTION ET REFERENCES

 

1. Cette notice à pour but de donner aux pilotes et aux mécaniciens des renseignements sur le fonctionnement et la conduite de l'avion H75-A1.

2. Le pilote doit avoir une connaissance générale du Manuel d'Entretien et de Conduite qui donne des renseignements plus détaillés.

3. Les renseignements contenus dans cette notice ont été extraits des manuels suivants:

(a)   Manuel de Conduite des Groupes Moto-Propulseurs Pratt et Whitney type R-1830-SCG

(b)   Manuel d'Entretien et de Réparation des avions Curtiss H75 A-1


 

SECTION II 

 

DESCRIPTION SOMMAIRE

 

1. Avion

L'avion de chasse H75-A1 est un monoplace monoplan à aile basse, équipé avec un moteur Pratt et Whitney de type R-1830-SCG muni d'une hélice Curtiss à pas variable et à vitesse constante.


2. Voilure

a. Aile - L'aile est du type cantilever à revêtement travaillant, construite en deux pièces assemblées dans le plan de symétrie de l'avion. Les extrêmités d'ailes sont amovibles. Des logements sont prévus dans les ailes pour des réservoirs à combustible et le train d'atterrissage. Un patin de secours fixé à la partie inférieure de l'assemblage des ailes sert, en cas d'atterrissage forcé, lorsque le train d'atterrissage est rentré.

b. Ailerons - Les ailerons, dynamiquement équilibrés, sont compensés aérodynamiquement par déport d'axe. Un flettner rêglable au sol est pévu sur l'aileron gauche. Les ailerons sont entoilés, sauf le bord d'attaque dont le revêtement est en métal lisse travaillant.

c. Volets - Les volets d'intrados sont à commande hydraulique, et s'étendent de l'aileron jusqu'à proximité du plan de symétrie de l'avion.


3. Empennages

a. Plan fixe Horizontal - Le plan fixe horizontal est du type cantilever multicellulaire et d'une seule pièce traversant le fuselage. Il est fixé au fuselage à l'aide d'une série de boulons verticaux.

b. Dérive - Du même type de construction que le plan fixe, elle est décalée de 1°1/2 par rapport au plan de symétrie de l'avion et fixée à l'aide d'une série de boulons verticaux.

c. Volet de profondeur - Le volets de profondeur est construit en alliage léger, entoilé. Construit en deux pièces jointes par un tube de torsion, il est dynamiquement équilibré et muni de flettners commandés du poste de pilotage.

d. Gouvernail de direction - Le gouvernail de direction est en alliage léger, et entoilé. Il est dynamiquement équilibré et muni d'un flettner commandé du poste de pilotage.


4. Fuselage - Le fuselage est monocoque, et mûni d'un bâti-moteur en acier soudé. La surface supérieure de l'aile forme le plancher de l'habitacle et complête la structure du fuselage. La structure de l'habitacle pilote est construite de manière à résister aux capotages. Une porte latérale gauche de l'avion donne accès à la soute à bagages.


5. Train d'atterrissage - Le train d'atterrissage comprend un amortisseur hydro-pneumatique s'articulant sur un tourillon en tête du mât. Pendant l'escamotage la roue tourne de 90° de façon à disparaitre dans le plan de l'aile.
La demi-partie supérieur du mât est munie d'arc-boutants résistants aux effets latéraux et à la trainée; la demi-partie inférieure du mât comporte un compas empêchant la rotation de cette partie. Le train escamotable est muni d'un dispositif de blocage automatique à commande hydraulique aux positions hautes et basses.

    Le train d'atterrissage est muni de pneus à contours lisses d'un diamêtre de 27" (686 m/m), de roues du type II et de freins hydrauliques de 11 X 2 pouces (279,5 mm X 58 mm). Pression normale des pneus: 2,1 Kg par cm2.

    La roulette de queue est orientable et commandée par le palonnier. Elle est équipée d'un amortisseur hydro-pneumatique. La roue peut se dégager du dispositif d'orientation pour une rotation supérieure à 35° et peut ensuite se déplacer de 360°. Les câbles reliant le guignol de commande au palonnier sont mûnis de ressorts de façon à amortir les chocs de roulement dans le palonnier et dans le systême de commandes. La roue de queue est complètement escamotable et commande des portes en coquilles qui l'enferment dans le fuselage après l'escamotage. La pression devra être maintenue à 40 lb.sq.in. (2,8 Kg/cm2) dans le pneu de la roue de queue.
Dimension du pneu lisse de roulette de queue: 10 pouces (253 mm).


6.  Alimentation du moteur

a.  Réservoirs - Le combustible est réparti en trois réservoirs, deux au centre de l'aile et le troisième dans le fuselage, derrière le siège pilote. Le shéma de la page 3 décrit le systême d'alimentation en combustible. Le réservoir de fuselage se remplit par une ouverture pratiquée dans le recouvrement de la fenêtre AR "Plexiglass" et les réservoirs d'aile, par des ouvertures prévues dans le raccord gauche aile-fuselage. La capacité totale des trois réservoirs est de 615 Litres.

b.  Alimentation d'huile - Le réservoir d'huile est placé en avant de la cloison pare-feu. Il comporte un systême de dilution pour démarrage rapide en hiver; le robinet en est commandé du poste de pilotage. Le remplissage du réservoir s'effectue par une porte à gauche du capot-moteur.


7.  Aménagement du fuselage

a.  Mitrailleuses fixes - Deux mitrailleuses synchronisées peuvent être placées en avant du pilote. Ce sont des mitrailleuses Browning Herstal de 7mm5; elles s'armes directement par des ouvertures prévues dans le tableau de bord. Des comptes-coups commandés électriquement sont montés près du tableau de bord sur le longeron supérieur.

b.  Mitrailleuse photographique - Une mitrailleuse photographique peut être montée au lieu et place de la mitrailleuse droite du fuselage en utilisant un bâti intermédiaire et un élément de capotage spécial perforé pour le passage de ce bâti.

c.  Poste de TSF - Des aménagements sont prévus pour les appareils émetteur et récepteur.
 
d.  Batterie - Accessible par la porte de la soute à bagages.

e.  Bombes éclairantes - Deux bombes éclairantes du type M-8 montées sur lance-bombes du type A-3 sont placées derrière le réservoir à essence du fuselage, et sont accesibles par la porte de la soute à bagages. 

f.  Inhalateur d'oxygène - La bouteille d'oxygène est accessible par la porte de la soute à bagages et le détendeur est plaçé au-dessous du tableau de bord dans l'axe de l'avion. 

g.  Ceinture pilote - La ceinture pilote est composée de deux sangles fixées de chaque côté du siège. La ceinture s'ajuste par règlage des points d'attache. La boucle de la ceinture ne comporte pas de verrouillage de sécurité.

h.  Ceinture de sauvetage - Le coussin du siège du pilote est imperméable et peut être employé comme bouée de sauvetage.

i.   Pochette pour cartes - Une pochette pour cartes se trouve sur le côté droit de l'habitacle sous l'extincteur à main.

j.   Housse à moteur - Les housses de protection de l'hélice et du moteur peuvent être logées dans la soute à bagages et transportées en surcharge.

k.   Systême de chauffage de l'habitacle - Un systême de chauffage est prévu afin de donner au pilote la température qu'il désire. La commande est placée sous le tableau de bord et à droite de l'habitacle.

l.   Aération de l'habitacle - Une ouie d'aération de l'habitacle est aménagée à droite sous le pare-brise.

m.  Boite à outils - Une boite comprenant les trousses à outils de moteur et de l'avion (comptées en surcharge) est prévue dans le fuselage et est accessible par la porte de la soute à bagages.

n.   Cache-lumière - Un rideau cache-lumière fixé à la base du pare-brise évite l'éblouissement dû aux lumières de la planche de bord.


8.   Fermeture de l'habitacle - Le pare-brise en Plexiglass comprend trois pièces arrondies. Le toit coulissant de la cabine est muni d'une sortie de secours constituée par la paroi latérale gauche pouvant s'ouvrir en cas de capotage. Cette ouverture de secours fonctionne en poussant la petite poignée située dans l'angle inférieur gauche de la partie coulissante.
 

 
page précédente...